Les 7 erreurs à éviter lors de la création d’un site web

Erreurs à éviter lors de la création d'un site web

1. Considérer qu’il est terminé une fois en ligne

Ca y est, le site est en ligne, c’est terminé ! En réalité, pas vraiment ! Un site web est un projet « vivant » qui doit être mis à jour régulièrement pour rester à jour et fonctionner correctement. Il est important de planifier des mises à jour et de mettre en place un calendrier de maintenance pour éviter les problèmes à long terme. Cela passe notamment par :

  • La mise à jour du CMS (WordPress bien souvent) et de ses extensions
  • La mise à jour du contenu
  • Les mises à jour de sécurité
  • L’analyse des performances
  • La sauvegarde

Vous devez vous assurer, par une brève visite chaque semaine, que votre site fonctionne correctement et que toutes les images, vidéos et autres contenus se chargent rapidement. Vous pourrez aussi envisager d’ajouter de nouvelles fonctionnalités ou du contenu au fil du temps afin de maintenir l’intérêt de vos visiteurs.

Mais surtout, vous devrez penser au référencement (optimisation des moteurs de recherche). Si votre site n’est pas optimisé pour les algorithmes des moteurs de recherche, il risque de ne pas apparaître dans les résultats de recherche, ce qui serait bien dommage ! On en parle juste après.

2. Créer son site web sans intégrer de stratégie SEO

L’objectif d’un site web, c’est d’être vu. C’est pourquoi, lors de la création d’un site internet, il est important de penser au référencement dès le début du processus de création. Sans une stratégie SEO intégrée à la création du site, votre site aura d’énormes difficultés à être bien classé dans les résultats de recherche et vous ne pourrez pas profiter des bénéfices du référencement naturel.

Il existe de nombreuses techniques d’optimisation SEO, voici quelques-unes des plus importantes :

  1. Utiliser des mots-clés pertinents : Les moteurs de recherche utilisent des algorithmes pour comprendre le contenu d’un site web et déterminer sa pertinence pour les requêtes des utilisateurs. Il est donc important d’utiliser des mots-clés pertinents dans les titres, les balises meta, les méta descriptions, le contenu et d’autres parties de votre site pour aider les moteurs de recherche à comprendre de quoi parle votre site.
  2. Utiliser des titres et des balises de titre optimisés : Les titres et les balises de titre sont particulièrement importants pour l’optimisation pour les moteurs de recherche, car ils leur fournissent un aperçu de ce à quoi s’attendre sur une page. Les titres doivent être concis et pertinents, et inclure des mots-clés pertinents.
  3. Créer des liens : Les liens sont utilisés par les moteurs de recherche pour déterminer la pertinence et l’autorité d’un site web. Il est donc important de créer des liens vers et depuis votre site pour améliorer son classement.
  4. Utiliser la structure de données: Utilisez la structure de données (schema) pour aider les moteurs de recherche à comprendre les informations sur votre site et à les présenter de manière plus riche dans les résultats de recherche.
  5. Optimiser l’expérience utilisateur : Les moteurs de recherche prennent de plus en plus en compte la qualité de l’expérience utilisateur pour classer les sites. Il est donc important d’optimiser la qualité de votre site en mettant l’expérience utilisateur au cœur de la création de votre site : cela augmentera en plus le taux de rétention et de conversion du site.

Dernière alerte : comme pour le reste, l’optimisation SEO est un processus continu et en évolution, il est donc important de suivre les dernières tendances et pratiques en matière de SEO et de continuer à mettre à jour et optimiser votre site en conséquence, au fil de l’eau.

3. Ne pas se mettre à la place de son visiteur

L’une des pires erreurs… Créer un site sans prendre suffisamment en compte les besoins et les attentes des utilisateurs. Et cela peut entraîner pas mal de problèmes :

  • Une expérience utilisateur (UX) médiocre : Si l’on ne prend pas suffisamment en compte les besoins des utilisateurs, il est possible que le site soit difficile à utiliser, à naviguer et à comprendre. Cela peut entraîner des taux de rebond élevés et une baisse de l’engagement des utilisateurs.
  • Un manque de pertinence : Il est possible que le contenu ne soit pas pertinent pour eux et qu’ils ne trouvent pas ce qu’ils cherchent. Là aussi, cela peut entraîner des taux de rebond élevés.
  • Une navigation difficile : Si la navigation de votre site est difficile ou confuse, les utilisateurs pourraient avoir du mal à trouver ce qu’ils cherchent et pourraient quitter votre site. Il est donc important de rendre la navigation aussi simple et intuitive que possible.
  • Un design peu attrayant : Un design peu attrayant ou mal organisé peut décourager les utilisateurs de rester sur votre site.

Tenez compte de leurs désirs et de leurs besoins lorsque vous prenez des décisions concernant la navigation, le contenu et la conception ; assurez-vous que tous les éléments sont faciles à utiliser et à comprendre, tout en conservant l’aspect général du site attractif. N’hésitez pas à demander du feedback à vos proches ou à certains de vos visiteurs.

4. Avoir un design non responsive

Aujourd’hui, une grande partie des navigations se font via mobile. Pour certains sites, cela dépasse les 50% ! Il est donc crucial d’avoir un site web responsive (c’est-à-dire qui ne s’adapte pas à différentes tailles d’écran, notamment les smartphones et tablettes).

C’est pourquoi il est important de considérer les besoins des utilisateurs mobiles lors de la conception de votre site. Les utilisateurs mobiles peuvent avoir des besoins différents des utilisateurs sur ordinateur. Par exemple, ils peuvent avoir besoin d’un contenu plus concis et d’options de navigation simplifiées. Il est donc important de concevoir un site qui soit facile à utiliser et à naviguer sur tous les appareils.

N’hésitez pas à tester votre site web sur différents appareils et résolutions d’écran pour vous assurer qu’il fonctionne correctement avant de le mettre en ligne. Et comme d’habitude, surveillez les tendances en matière de dispositifs mobiles, et mettez à jour régulièrement votre site, pour s’assurer qu’il reste responsive dans le temps.

5. Avoir du contenu dupliqué

Le contenu dupliqué est un problème majeur en matière de référencement. Mais d’abord c’est quoi ? Le contenu dupliqué se réfère à des morceaux de contenu qui sont identiques ou très similaires et apparaissent sur plusieurs pages ou sites différents. Il peut s’agir de texte, de titres, de descriptions, d’images, etc. 

Il peut y avoir différentes raisons pour lesquelles le contenu dupliqué peut se produire, par exemple :

  • Utilisation de contenu généré automatiquement : Certaines entreprises utilisent des générateurs automatiques de contenu pour créer rapidement des pages de produits, des articles de blog, etc. qui peuvent se retrouver en double sur d’autres site.
  • Utilisation de contenu provenant d’autres sources : Il est courant de copier ou de réutiliser du contenu provenant d’autres sources sans citation ni crédit, cela peut également causer du contenu dupliqué (c’est même sûr et certain!).
  • Contenu généré par les utilisateurs : Si vous permettez aux utilisateurs de créer du contenu pour votre site, comme les avis ou les commentaires, ils peuvent utiliser des phrases ou des expressions similaires qui peuvent causer du contenu dupliqué.

Et Google n’aime pas du tout ça, puisque parfois ce n’est pas volontaire (on vient reprendre des éléments d’une page à une autre de notre site sans faire attention), et parfois, c’est directement du copier-coller d’un site concurrent. Les conséquences peuvent être assez lourdes sur votre référencement puisque les moteurs de recherche (Google donc, mais aussi les autres) peuvent pénaliser les sites web avec du contenu dupliqué en les faisant passer plus bas dans les résultats de recherche. Cela peut entraîner une perte de trafic organique et une diminution des conversions. Il est donc important de détecter et de supprimer tout contenu dupliqué pour maintenir un bon classement dans les moteurs de recherche.

6. Choisir une arborescence de site confuse

Disposer d’une arborescence de site web organisée est essentiel pour un site web réussi. Car dans le cas contraire, les internautes auront du mal à naviguer et à trouver le contenu qu’ils recherchent.

L’arborescence d’un site web, en quelques mots, fait référence à la hiérarchie des pages sur un site. Il est important que cette structure soit claire, logique et facile à suivre pour les utilisateurs. Une arborescence de site confuse, c’est souvent :

  • Trop de pages : Avoir un grand nombre de pages peut rendre difficile la compréhension et la navigation.
  • Catégories confuses : Si les catégories de contenu ne sont pas claires ou logiques, cela peut rendre difficile pour les utilisateurs de comprendre où se trouve chaque type de contenu.
  • Manque de liens : Si un site web ne contient pas suffisamment de liens internes, les visiteurs auront du mal à naviguer entre les différents contenus. Il peut s’agir de liens cassés aussi.
  • Nom de pages peu explicite : Si les pages ont des noms peu explicites, les utilisateurs peuvent ne pas savoir de quoi parle chaque page et comment elle s’inscrit dans la structure globale du site.

Il est important de réfléchir à une arborescence de site claire et logique pour aider les utilisateurs à naviguer efficacement sur le site et à trouver facilement l’information qu’ils recherchent. Il est également important de tester régulièrement l’arborescence du site avec des utilisateurs pour s’assurer que c’est efficace pour eux (les fameux feedbacks !).

7. Ne pas évaluer les performances de son site

Bon, ce dernier point, on en parle quand même assez régulièrement sur le blog, et chacun est assez familier avec. Le temps de chargement ! Les utilisateurs s’attendent à ce que les sites web chargent rapidement (moi le premier), et ils peuvent rapidement quitter un site s’il met trop de temps à charger.

Il existe de nombreux facteurs qui peuvent affecter la vitesse de chargement d’un site, tels que la taille des images, la quantité de code, les scripts et les plugins utilisés, la qualité de l’hébergement, et plus encore. Pour optimiser la vitesse de chargement de votre site et avoir un site performant, voici quelques étapes à suivre :

  1. Utiliser un outil de test de vitesse de chargement : Il existe de nombreux outils gratuits en ligne, tels que Google PageSpeed Insights et GTmetrix, qui vous permettent de tester la vitesse de chargement de votre site et vous donner des suggestions d’optimisation.
  2. Optimiser les images : Les images sont souvent l’un des principaux contributeurs à la lenteur d’un site, il est donc important de les optimiser en utilisant des outils de compression d’image pour réduire leur taille tout en conservant une qualité acceptable.
  3. Utiliser un Content Delivery Network (CDN) : un CDN est un système de distribution de contenu qui permet de servir des fichiers depuis un emplacement géographiquement proche de l’utilisateur. Cela peut améliorer considérablement les temps de chargement pour les utilisateurs éloignés de votre serveur d’hébergement.
  4. Minimiser le code HTML, CSS et JavaScript : Utilisez des outils de minification pour supprimer les espaces inutiles, les commentaires et les lignes vides dans les fichiers HTML, CSS et JavaScript pour réduire la taille des fichiers et accélérer le chargement.
  5. Utiliser des scripts asynchrones et des plugins : les scripts et les plugins peuvent ralentir considérablement le chargement d’une page, il est donc important de les utiliser de manière judicieuse et de vérifier régulièrement si ils sont encore nécessaires.
  6. Utiliser un hébergement de qualité : L’hébergement peut avoir un impact significatif sur la vitesse de chargement d’un site, il est donc important d’utiliser un hébergeur fiable et rapide pour votre site. Bien évidemment, un hébergeur vert 🙂

En suivant ces étapes, vous devriez être en mesure d’optimiser considérablement la vitesse de chargement de votre site (Google aime les sites rapides!) et de fournir une meilleure expérience utilisateur pour vos visiteurs. Cela aidera aussi à améliorer les taux de conversion et les conversions : c’est donc tout bénéf !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal